⚡  20% offert sur le 1er mois d'abonnement avec le code ABO20                                                                                 📦 Livraison offerte en point relais avec nos abonnements sans engagement !                                                                                    ⚡  20% offert sur le 1er mois d'abonnement avec le code ABO20                                                                                 📦 Livraison offerte en point relais avec nos abonnements sans engagement !                                                                                    ⚡  20% offert sur le 1er mois d'abonnement avec le code ABO20                                                                                 📦 Livraison offerte en point relais avec nos abonnements sans engagement !                                                                                   

Votre panier est vide

Ces bonnes habitudes à garder depuis le confinement

21 juillet 2020

Ces bonnes habitudes à garder depuis le confinement

Le confinement a chamboulé notre quotidien, certes, mais certaines habitudes sont en fait de bonnes habitudes écologiques pour être (encore plus) respectueux de l’environnement au quotidien. Petit tour de ces nouveaux réflexes. 

 

Pendant cette période de confinement due à la pandémie du virus COVID-19, nous avons réappris à vivre au quotidien et de manière plus mesurée : minimisant nos sorties au maximum, et en trouvant de nouvelles sources d’occupations chez nous pour celles et ceux qui étaient malheureusement au chômage technique.

 

Première bonne habitude écolo à garder depuis le confinement : manger ce qu’il y a dans notre frigo

 

Quand on a accès à tout ce que l’on veut, on a tendance à oublier ce que l’on a dans le réfrigérateur, et à manger ce dont on a envie sur le moment ou dans la journée, plutôt qu’à manger ce qu’il y a déjà chez nous.

Le fait d’être confiné chez nous et de limiter nos déplacements nous a encouragé à utiliser justement ce que l’on a sous la main plutôt que de racheter à nouveau des denrées alimentaires. Résultat ? Beaucoup moins de gaspillage alimentaire, sachant que ledit gaspillage représente pas moins de 10 millions de tonnes de déchets par an, rien qu’en France*.

Cette habitude n’est donc pas à négliger !

 

Et donc : éviter de manger à emporter ou de se faire livrer

 Cuisiner chez soi

Même si beaucoup de restaurants ont pu continuer grâce à la vente à emporter et la livraison, de nombreux Français ont plutôt opté pour la cuisine maison durant ce confinement. Et c’est une bonne habitude à garder surtout quand on a encore de la nourriture dans le frigo 😉

 

Faire à manger est non seulement une occupation ludique qui prend du temps (idéal quand on s’ennuie, surtout pour les enfants), mais en plus c’est meilleur pour votre santé et pour la planète.

Nous générons déjà beaucoup de déchets en règle générale, et quand s’ajoutent à cela tous ceux venant des plats que nous achetons à emporter ou que nous nous faisons livrer… La poubelle est vite pleine de contenants en plastique non recyclable, de sacs papiers, de restes de nourriture.

 

On espère donc que vous profitez des bons petits plats que vous avez appris à faire ou dont vous aurez amélioré la recette pendant cette période exceptionnelle ! 

 

La planète vous remerciera… Et vos proches également ! Car quoi de mieux que ce sentiment de satisfaction après avoir cuisiné un bon repas que l’on va déguster avec ses proches ?

 

Manger moins de viande et de poisson

 

Le fait de ne pas pouvoir faire ses courses et aller chez le boucher, le charcutier, le poissonnier tous les jours a permis également d’adopter un régime plus flexitarien (voire végétarien) que d’habitude.

Sachant que la viande est l'une des industries les plus polluantes sur la planète  : la production d’1kg de bœuf par exemple demande 13 500 L d’eau, la forêt amazonienne est rasée pour y élever du soja destiné à la nourriture des animaux, sans compter l’empreinte carbone de cette viande parfois importée de très loin **.  

 

Du coup maintenant que le confinement est fini, on se demande : est ce que notre consommation de viande et poisson n’était pas trop importante avant ?  

Ne reviendrait-on pas à cette habitude de consommer une viande ou un poisson de qualité, bio et local pour les repas plus festifs comme le faisaient nos parents ou grand-parents ?

 

S’approvisionner en fruits et légumes locaux et de saison

 

Bonne nouvelle pendant cette crise, même avec les marchés fermés, il a été davantage possible d’acheter des légumes et des fruits de saison français dans les supermarchés ! Rappelez-vous, la distribution a soutenu l’agriculture française en s’approvisionnant davantage sur notre territoire.***

De ce fait, en allant vous réapprovisionner, vous alliez probablement choisir plus de fruits et légumes venant de près de chez vous, mais également de saison.

C’est une excellente habitude à conserver ! En effet, en continuant à consommer de cette façon, vous favorisez la production des agriculteurs et producteurs de votre région, ou du moins, français, mais en plus, vous suivez le rythme des saisons pour manger les fruits et légumes. Ils sont bien souvent meilleurs en goût et plus nutritif. Et enfin, ils polluent moins, car se contentent de traverser notre pays, plutôt que l’Europe ou même la planète.

Si vous avez encore un doute sur quels fruits et légumes sont de saison, on vous a confectionné une playlist aux petits oignons pour vous rafraîchir la mémoire 😜

Boire l’eau du robinet plutôt que de l’eau en bouteille

 Boire l'eau du robinet

Si vous étiez un(e) adepte des bouteilles d’eau, pour éviter la surcharge de poids vous avez peut-être réduit votre consommation pendant le confinement.

 

C’est plutôt une bonne chose, car diminuer votre consommation de bouteilles d’eau vous permettra de porter des charges moins lourdes pendant les courses, mais également de jeter moins de plastique. Une aubaine pour votre dos et pour la nature !

 

Si vous n’êtes toujours pas convaincu(e) par le fait de boire l’eau du robinet par rapport à l’eau minérale, de nombreuses solutions existent :  les bâtons de charbon végétal, les perles de céramique, les graines de moringa, les carafes filtrantes ou installer un filtre directement à son robinet !

 

Acheter moins et revenir à l’essentiel, tout simplement. 

 

Pendant ce confinement, de nombreuses entreprises ont dû suspendre aussi leurs ventes sur Internet, en plus de fermer leur magasin.

 

Pourquoi ? Certaines l'ont fait pour protéger leurs employé(e)s dans les entrepôts, mais aussi leurs partenaires tels que les entreprises de livraison. D’autres l’ont fait pour laisser la priorité aux livraisons de produits de première nécessité (alimentation, hygiène, produits ménagers, tels que la lessive ou le liquide vaisselle...).

 

Accéder moins facilement aux produits non essentiels, comme les vêtements ou les jouets d’habitude si faciles à commander en ligne vous a peut-être montré qu’il n'était pas nécessaire d’acheter tant d'habits, gadgets et objets déco sur Internet : ceux-ci ne sont pas indispensables à nos vies, et génèrent beaucoup de pollution. 

 

Pour beaucoup, on ne vérifie pas toujours d’où ils viennent. Bon nombre d'entre eux viennent généralement d’Asie et ont donc fait un long voyage en bateau ou en avion, tous deux très polluants. De plus, ces objets très peu chers que l’on trouve sur Internet sont non seulement souvent de mauvaise qualité, mais en plus ne sont que très rarement recyclables. Ils durent très peu de temps, sont jetés rapidement, sont très polluants, de leur confection à leur fin.

 

Pourquoi ne pas garder cette déshabitude, et adopter une consommation plus minimaliste ?

 

Moins de consommation et plus d’imagination (par exemple en donnant une seconde vie à de vieux vêtements !) vous permettront d’y voir plus clair au quotidien, mais également de gagner de l’argent.

 

C’est aussi l’occasion, côté ménage, de revenir à l’essentiel, et de dire « adieu » aux produits qui ne sont pas indispensables ni même nécessaires, comme les liquides de rinçage des lave-vaisselle (le vinaigre blanc fera très bien l’affaire), des lingettes pour blanchir le linge (le citron sera votre meilleur allié dans cette tâche), ou encore l’adoucissant (vinaigre blanc aussi !).

 

Sources : 

*https://fr.statista.com/infographie/4918/chiffre-cles-gaspillage-alimentaire/

**https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/12/11/pourquoi-la-viande-est-elle-si-nocive-pour-la-planete_5395914_4355770.html

***https://positivr.fr/fruits-et-legumes-francais-dans-les-supermarches-confinement/