📦 Livraison offerte en point relais avec nos abonnements sans engagement ! ⚡                   📦 Livraison offerte en point relais avec nos abonnements sans engagement ! ⚡                   📦 Livraison offerte en point relais avec nos abonnements sans engagement ! ⚡                  

Votre panier est vide

COVID-19 : la désinfection à l'eau de javel, efficace mais pas sans risques !

20 avril 2020

COVID-19 : la désinfection à la Javel, efficace mais pas sans risques !

L’eau de Javel est efficace pour tuer le virus COVID-19, c’est indéniable. Mais c’est également un nettoyant toxique, à utiliser avec précaution… Ce que l’on aurait tendance à oublier un peu en ces temps de pandémie.

Depuis le début de la pandémie du virus COVID-19 et les mesures de confinement, l’heure est à la prudence et à l’application des gestes barrière, notamment si vous êtes en contact avec des personnes malades ou fragiles, de par votre profession, par exemple.

Mais, comme le proverbe le dit si bien « prudence est mère de sûreté », et le fait d’être vigilant ne veut pas pour autant dire que vous devez prendre de nouveaux risques pour votre santé. Alors attention à la désinfection, de chez vous ou de vous-même à outrance, surtout si pour cela, vous utiliser de l’eau de Javel, de l’alcool à 70° ou du gel hydro alcoolique.

 

L’eau de javel : le désinfectant le plus efficace sur les virus ?

En effet, en termes de nettoyant ménager que l’on peut trouver facilement dans les supermarchés, c’est l’eau de javel qui est la plus efficace pour désinfecter vos surfaces en ces temps de confinement, car elle est classée comme détergent virucide.

Le vinaigre blanc — que l’on plébiscite souvent ici, lui, est certes naturel mais n’est malheureusement pas un virucide.

Contre le COVID-19, le vinaigre blanc vous aidera à rendre votre intérieur sain pour vivre un confinement serein, mais ne tuera pas le virus si vous êtes ou avez été en contact avec une personne ou plusieurs malades. Pour cela, l’ANSES recommande le nettoyage au savon, ou à l’eau de Javel diluée dans de l’eau, ou un essuie-tout (on lui préfère un torchon propre, ou un essuie-tout lavable) imbibé à l’alcool à 70°.

 

Cependant, attention à ne pas céder à la psychose, si vous n’êtes pas en contact avec des personnes souffrant du virus COVID-19, vous n’avez pas besoin de tout désinfecter systématiquement. Si vous sortez pour aller travailler, faire les courses ou sortir le chien, vous pouvez effectivement passer un petit coup de désinfectant sur les endroits à risques, que l’on touche sans vraiment s’en rendre compte : votre téléphone, vos clés, les interrupteurs et poignées de portes…

Mais si vous n’êtes pas sorti(e) depuis plusieurs jours et que personne de votre foyer n’est malade,  pas de panique ! Il n’est pas forcément utile de tout désinfecter à la Javel ou à l’alcool à 70° de façon compulsive.

 

L’eau de javel, l’alcool à 70°C et le gel hydroalcoolique sont à manier avec précaution

Si ces deux produits ménagers sont virucides, y compris sur le COVID-19, ils n’en restent pas moins dangereux et à manier avec précaution. Essayez de ne pas en utiliser trop souvent, premièrement, et de toujours suivre les précautions d’emploi.

Surtout, n’utilisez pas ces produits sur vous-même (au risque de vous brûler la peau), et ne les inhalez pas : cela n’aura impact sur le virus, mais c’est votre santé qui trinquera.

Attention également à ne pas mélanger de l’eau de javel avec un élément acide, comme du vinaigre blanc : cela crée une réaction chimique et une vapeur toxique, très dangereuse pour l’homme. Il faut le diluer dans de l’eau.

Vous pensez peut-être que nous en faisons trop en vous mettant en garde à propos de ces produits, mais il s’avère que, comme ces détergents sont vendus dans les grandes surfaces, de nombreuses personnes ont tendance à oublier qu’il s’agit de produits toxiques à utiliser très précautionneusement, en particulier en présence d’enfants.

 

COVID-19 : les centres antipoison alertent sur une hausse des accidents domestiques

Le fait que nous vous alertons sur l’utilisation de produits tels que l’alcool à 70° ou l’eau de Javel n’est pas anodin. En effet, dans son dernier rapport, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES) a enregistré 337 demandes d’informations ou cas d’expositions à des produits toxiques qui ont été identifiés comme pouvant être associés au contexte de la pandémie de COVID-19 et du confinement.

Ainsi, attention à l’utilisation à outrance de produits comme l’eau de Javel, l’alcool à 70°, mais également le gel hydro alcoolique.

Santé Magazine et l’ANSES rappellent d’ailleurs sur ce dernier qu’il doit être utilisé comme solution de secours lorsque vous ne pouvez pas vous laver les mains à l’eau claire et au savon, ce qui suffit largement pour tuer les virus sur des parties organiques, comme la peau.

se laver les mains 

Bref, vous l’aurez compris, certes il faut redoubler de vigilance face au COVID-19, mais il ne faut pas non plus céder à la psychose et désinfecter toutes les surfaces de façon compulsive, et encore moins vous-même.

Gardez en tête que sur vous, l’eau et le savon font très bien l’affaire pour se débarrasser d’éventuelles particules du virus, et qu’à l’intérieur de chez vous, bien aérer tous les jours et garder un environnement sain en y faisant régulièrement le ménage avec des produits efficaces (sans en abuser s’il s’agit de détergent) vous permettra de vivre un confinement sain et serein.