⚡  20% offert sur le 1er mois d'abonnement avec le code ABO20                                                                                 📦 Livraison offerte en point relais avec nos abonnements sans engagement !                                                                                    ⚡  20% offert sur le 1er mois d'abonnement avec le code ABO20                                                                                 📦 Livraison offerte en point relais avec nos abonnements sans engagement !                                                                                    ⚡  20% offert sur le 1er mois d'abonnement avec le code ABO20                                                                                 📦 Livraison offerte en point relais avec nos abonnements sans engagement !                                                                                   

Votre panier est vide

7 matières à privilégier pour une mode plus écologique

13 juillet 2020

7 matières à privilégier pour une mode plus écologique

L’engagement écologique passe aussi par le vestimentaire… Mais que faut-il porter si l’on veut être plus vert jusque dans ses vêtements ? Quelles matières faut-il choisir ? Faisons le point ensemble !

Lorsque l’on veut être plus écolo au quotidien, on fait des efforts sur de nombreuses choses : acheter de saison et local, limiter les emballages, diminuer notre consommation d’eau… Bref, de nombreux pans de notre vie quotidienne peuvent être améliorés avec des décisions simples, lorsque l’on désire réduire notre impact sur l’environnement.

Mais qu’en est-il de nos vêtements ? A l’ère où la mode se consomment à une vitesse folle (on parle bien de « fast fashion », sur le modèle des fast-food), quelles sont les matières à privilégier pour une mode éthique et responsable ?

Voici notre top 7 des tissus les plus écologiques pour s’habiller !

1. Le lin : une des matières végétales les plus écologiques.                       

Le lin a sa place au tableau d’honneur : résistant, ne nécessitant que très peu d’irrigation pour sa culture, en partie cultivé en France… Il n’a pas de défauts ou presque… Ou peut-être celui de ne pas être assez utilisé par les industriels du textile.Nous vous invitons, pour être tout à fait sûr de votre tissu, à privilégier le lin certifié agriculture biologique (noté par un label « AB » vert), pour éviter l’utilisation de pesticides, d’OGM et de rouissage à l’eau (une technique polluante de macération des fibres textiles) ; et, s’il s’agit de lin provenant de pays d’Asie ou d’Égypte, à le choisir issu du commerce équitable.

2. Le chanvre 

Le chanvre est aussi un très bon élève dans le classement des matières écolos, ex-aequo avec le lin. Comme ce dernier, sa consommation d’eau est très faible, et il lutte tout seul contre le changement climatique, en absorbant une partie du CO2 environnant et en assainissant les sols. De plus, la culture du chanvre présente un rendement élevé, puisque sur une surface de même superficie, on peut en produire 3 fois plus que le coton.

 3. Le coton bio, une matière un peu plus éthique 

Lorsque l’on pense « fibre naturelle », on pense directement au coton. Cependant, le coton, pose souvent quelques problèmes au niveau écologique.

C’est une fleur non seulement aquavore (entre 5 000 et 17 000L d’eau sont nécessaires pour produire 1kg de coton !), mais également fragile. Dans sa culture « classique », de nombreux pesticides sont utilisés pour endiguer l’invasion d’insectes et préserver la fleur. Mais la production de coton est tellement importante qu’elle utilise 25% des pesticides vendus dans le monde !

Si l’on veut être plus écolo, il faut donc choisir du coton bio, dont la culture oblige les agriculteurs à ne pas utiliser de pesticides et avoir recours aux OGM (souvent utilisés dans cette culture, vu la demande)

Pensez également au coton recyclé, principalement utilisé dans la fabrication de linge d’intérieur.

 4. Le Lyocell, la matière issue de plantes et biodégradable

 

Le Lyocell est un dérivé de la cellulose, qui, elle, est une matière première renouvelable, car très majoritairement issue d’essences végétales, comme celles de l’eucalyptus. Le lyocell est donc une fibre synthétique.

Étant tirée du végétal, c’est une matière biodégradable, et sa fabrication se fait dans le respect de l’environnement, en utilisant notamment des solvants non toxiques et recyclables.

Attention, cependant, à la traçabilité de la matière, et de choisir des vêtements dont le Lyocell a été fabriqué avec des fibres de cellulose issue de forêts gérées durablement, européennes si possible, pour consommer cette matière de façon plus écolo.

 

5. Les vêtements en polyester recyclé (le PET) pour une mode écolo et pas chère

Autre matière issue d’une fibre chimique que vous pouvez choisir pour vos
vêtements sans culpabiliser : le polyester recyclé (ou PET), qui permet de
donner une seconde vie au polyester vierge, tout en limitant l’utilisation de
pétrole brut et d’agents chimiques.

Le polyester, même recyclé, est une matière abordable, ce qui permet de
consommer mieux vos vêtements et de continuer à être coquet(te) sans devoir
contracter un crédit à la consommation. 

6. Le cachemire et le cuir végétal, ces matières écologiques en plein essor

Avec les enjeux écologiques d’aujourd’hui et les conditions d’élevages et
d’abattages de certains animaux, des fabricants textiles commencent de plus
en plus à développer de nouvelles matières.
Deux d’entre elles ont particulièrement le vent en poupe, ce sont les versions
végétales de deux textiles que l’on connaît bien : le cuir et le cachemire.
Du côté du cuir végétal, ce qui est utilisé, ce sont des actifs végétaux, issus
d’écorces et racines d’arbres, qui sont ensuite tannées pour obtenir une
matière semblable au cuir.
Celui-ci est moins polluant que sa version classique, car les cuirs animaliers sont
traditionnellement tannés à l’aide du chrome, un actif toxique.
Pour aller plus loin dans votre démarche écologique, choisissez votre cuir
végétal issu de forêts gérées durablement et traitées sans pesticides.
Pour ce qui est du cachemire végétal, que l’on appelle aussi « lenpur », sachez
qu’il provient parfois des branches du pin blanc, un conifère poussant en Chine
et au Canada. Son plus ? Sa fabrication provient de branches de bois élaguées
et non d’arbres abattus !


D’autres cachemires végétaux sont issus de la culture du soja. Vous le savez,
celle-ci peut être hautement polluante, car surexploitée, et sujette à la
manipulation génétique (OGM) pour augmenter son rendement.
Ceux-ci peuvent être écologiques et seront toujours plus écologiques que
certaines matières issues de la pétrochimie, mais il sera préférable de choisir
un cachemire végétal de soja dont la fabrication se fait dans le respect des
cahiers de charges de l’agriculture biologique.


7. Les matières animales : attention aux conditions d’élevage

Laine tricotée avec amour
Si vous n’êtes pas vegan, vous pouvez également vous tourner vers les
matières issues de l’élevage animal.

En effet, la laine, le mohair ou encore la soie sont en effet des matières
écologiques car naturelles et issues des animaux, mais sont parfois issues de
conditions d’élevage et de tontes douteuses.
Privilégiez donc, les matières issues de fermes transparentes sur la façon dont
les animaux vivent leur élevage et la récolte de leur pelage, notamment, pour
ce qui est du mohair, de l’angora ou de la laine. N’hésitez pas également à
acheter français ou européen, pour réduire l’empreinte carbone de votre
vêtement, les élevages d’animaux à laine se situant souvent à l’autre bout du
monde (Inde, Amérique du Sud).

Vous l’aurez compris, à une époque où les vêtements sont toujours moins
chers et les collections sans cesse renouvelées, il n’est pas facile de consommer
mieux. Mais en regardant les étiquettes de matières attentivement, vous
pourrez être plus exigeant sur la composition de vos vêtements, et vous vêtir
de façon aussi écologique que possible.

Et pour bien les conserver, pas de secrets : respecter les conditions de lavage et évitez le sèche-linge et prendre une lessive avec des agents lavants doux comme Les Petits Bidons bien sûr ;).

Notre lessive est compatible avec tous vos vêtements, oui oui. Même si on nous a longtemps fait croire qu'il fallait une lessive par matière, c'est faux !