📦 Livraison offerte avec le code LIVRAISONGRATUITE dès 30€d'achat                         🎄 Pour Noël, découvrez toutes nos offres cadeaux écolos ! 🎅                          😊 Merci de votre soutien aux petites entreprises engagées ! 🌿                                              📦 Livraison offerte avec le code LIVRAISONGRATUITE dès 30€d'achat                         🎄 Pour Noël, découvrez toutes nos offres cadeaux écolos ! 🎅                          😊 Merci de votre soutien aux petites entreprises engagées ! 🌿                                              📦 Livraison offerte avec le code LIVRAISONGRATUITE dès 30€d'achat                         🎄 Pour Noël, découvrez toutes nos offres cadeaux écolos ! 🎅                          😊 Merci de votre soutien aux petites entreprises engagées ! 🌿                                             

Votre panier est vide

Le code ABO20 est appliqué sur votre panier !

Noël écoresponsable : comment bien choisir son sapin ?

19 novembre 2020

Noël écoresponsable : comment bien choisir son sapin ?

Noël ne serait pas vraiment complet sans sapin bien décoré. Mais lorsque l’on veut allier ses convictions écologiques aux festivités de fin d’année, comment le choisir ? Faut-il plutôt prendre un vrai sapin, ou un synthétique ? On vous éclaire.

 

Noël est synonyme de joie, de moments en famille, de cadeaux échangés et de bon dîner. Cependant, lorsque l’on a des convictions écologiques, cela rime également avec surconsommation, jetable à outrance ou encore pollution. Mais, rassurez-vous, il ne faut pas se passer de Noël lorsque l’on est écolo, la vie des écoresponsables serait bien triste sinon ! Il faut simplement twister un peu cette fête pour l’allier avec ses convictions. On choisit donc d’emballer ses cadeaux écoresponsables dans un Emballage Cadeau Réutilisable plutôt que dans du papier cadeau jetable, on choisit un menu plus  green  et composé avec des légumes et fruits de saison… Bref, on s’adapte ! Aujourd’hui, on vous aide à bien choisir votre sapin de Noël, élément tout aussi primordial de cette fête… Et aux impacts écologiques tout aussi importants.

 

Arbre de Noël : vrai sapin ou sapin synthétique ?

Il n’y a pas de vraie bonne réponse à cette question, car les deux types d’arbres de Noël que l’on nous propose — synthétique ou véritable — ont tous deux leur impact écologique. D’un côté, un vrai sapin n’est pas importé depuis l’autre bout du monde et n’est pas fait de plastique, mais est un arbre que l’on fait pousser uniquement pour être placé pendant 1 mois dans notre salon pour être ensuite jeté...

De l’autre, un sapin en plastique peut être réutilisé pendant plusieurs années, mais est souvent fabriqué en Chine, au Bangladesh ou dans d’autres pays très industrialisés dans lesquels les travailleurs sont loin d’être traités et payés correctement, et est fait de plastique issu de la pétrochimie.

De ce fait, nous allons vous exposer ci-dessous les caractéristiques de chacune de ces options, pour que vous puissiez faire votre choix en toute connaissance de cause, selon ce qui vous semble le plus juste.

 

Les inconvénients des sapins naturels

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les sapins de Noël ne proviennent pas de larges forêts de sapins naturels. Ils sont en effet cultivés sur des terres agricoles, exploitées exclusivement pour faire pousser ces arbres décoratifs. En France, on trouve surtout des sapins de l’espèce Épicéa, mais aussi de plus en plus de sapins venus du Danemark ou des pays de l’Est : les Nordmann, appréciés car ils ne perdent pas leurs aiguilles. Ces variétés-là sont donc importées par camion, ce qui majore leur empreinte carbone.

Sachez que, comme ces sapins sont destinés à être décoratifs, ils sont cultivés pour être les plus beaux et touffus possible : pas de place pour les canards boiteux au mois de décembre. Du fait de cette grande exigence esthétique, de nombreux pesticides et insecticides sont utilisés lors de la culture des sapins, afin de les préserver des nuisibles. Vous vous en doutez, ces produits se répandent ensuite dans nos sols et nos nappes phréatiques, et les polluent. Ils sont également toxiques pour les oiseaux sauvages.

Également, les sapins ont un cycle de vie de 7 à 10 ans. N’oublions pas que ce sont des arbres adultes que l’on met dans nos salons ! Leur plantation ne date donc pas d’hier, et il faut un certain temps avant de pouvoir les abattre et les vendre : autant de temps pendant lequel ils sont traités aux produits chimiques pour rester beaux et touffus.

Leur technique d’abattage et de ramassage, évidemment faite avec des engins fonctionnant à l'essence, est bien sûr elle aussi polluante. Et, pour couronner le tout, on ne sait pas vraiment d’où viennent les graines de sapins utilisées en France, mais on soupçonne que 90 % d’entre elles proviennent de Géorgie, pays dans lequel les salariés agricoles sont souvent exploités… 

Heureusement, la culture du sapin naturel n’a pas que des côtés négatifs !

 

Les points positifs d’un sapin naturel

Comme vous le savez, les sapins de Noël sont des arbres. Cela veut donc dire que pendant les 7 à 10 ans qu’ils mettent pour arriver à leur taille adulte, ils contribuent eux aussi à l’assainissement de notre air. Comme tous les végétaux, ils absorbent le CO2 pour le rejeter en oxygène, ce qui fait qu’ils annulent une partie de la pollution qui est utilisée pour leur culture.

De plus, sachez que le sapin est un arbre qui n’est pas très aquavore : sa culture ne nécessite que peu d’eau, ce qui permet de préserver nos ressources naturelles.

Le sapin est décidément un arbre facile à vivre : il n’a pas besoin de beaucoup de place pour bien grandir : il n'y a donc pas besoin d’abattre des forêts naturelles pour les cultiver. De plus, certaines exploitations les cultivent en pots, afin de ne pas polluer directement les sols… Et parce que ces arbres n’ont besoin que de peu de place pour grossir.

La société étant de plus en plus sensible aux questions écologiques, la filière de la culture des sapins ne déroge pas à la règle, et de plus en plus d’exploitants se mettent à faire des sapins « bio », cultivés avec plus de respect pour l’environnement.

Enfin, en France, nous avons l’avantage d’avoir une filière de recyclage et récupération des sapins bien rodée, ce qui permet de les réutiliser plutôt que de les jeter grossièrement, en les transformant en compost, en énergie. Attention pour cela à choisir un sapin bien naturel et non recouvert de fausse neige.

De ce fait, si vous choisissez un sapin naturel pour Noël, pensez plutôt à le choisir d’origine française (pour qu’il ait parcouru moins de km pour arriver dans votre ville), et si possible, labellisé. Vous pouvez retrouver la liste des labels sur le site de l’Association du Sapin de Noël naturel.

 

Comment choisir son sapin synthétique ?

On peut se dire qu’acheter un sapin de Noël synthétique peut être une bonne solution pour éviter d’avoir chaque année un arbre vivant dans son salon. Mais, cela va avant tout dépendre de son origine. En achetant un sapin synthétique « lambda », en supermarché, vous achetez un objet fait de plastique, un matériau polluant, comme vous le savez, et souvent fabriqué dans des pays tels que la Chine, qui emploient des travailleurs exploités et sous-payés. De plus, il faut ensuite importer l’objet en Europe par avion ou par bateau (ce qui est extrêmement polluant). De ce fait, des spécialistes ont calculé qu’il faudrait en moyenne 20 ans pour rentabiliser l’impact carbone du sapin synthétique… Alors qu’en général, on le garde 6 ans chez soi.

Si vous tenez à acheter un sapin synthétique, nous vous conseillons de faire attention à l’origine de celui-ci.

Enfin, il existe des solutions plus originales, comme des sapins faits en matières recyclées (que vous pouvez fabriquer vous-même) ou faits de bois, comme ceux de Woody.

Quoique vous choisissiez, gardez en tête qu’aucune démarche n’est totalement mauvaise : chaque sapin a ses avantages et inconvénients, le tout est de faire son achat en pleine conscience.