✨🎄 Profitez de -15% sur toute la boutique avec le code NOELENGAGE

Votre panier est vide

Cosmétiques : comment bien les choisir ?

10 septembre 2021

Cosmétiques : comment bien les choisir ?

Adultes ou enfants, femmes ou hommes, nous utilisons quotidiennement des produits cosmétiques. Qu’il s'agisse de crèmes, savons, shampoings et autres soins pour la peau ou les cheveux mais encore de maquillage, leur composition est souvent difficile à comprendre ! C’est de plus en plus difficile de faire un choix de consommation éclairé... On vous en dit plus sur la composition des cosmétiques dans cet article et comment mieux vous y retrouver lors de vos achats.

 

Mieux comprendre la liste d’ingrédients des cosmétiques : la liste INCI

La liste INCI est la  liste précise des composants qui se trouvent dans vos produits. Elle est obligatoirement affichée sur les produits cosmétiques depuis 1999. Pourtant, cet affichage complet de la composition ne rend pas son décryptage plus facile !

En effet, les listes INCI sont écrites en deux langues :

- Le  latin  pour les ingrédients extraits de  plantes

- L’anglais  pour le reste

La liste INCI oblige également à classer les ingrédients par  ordre de concentration, c’est à dire que le premier ingrédient que vous lisez sur la liste soit celui qui est le plus concentré dans la formulation.

 

Néanmoins, une liste ne veut pas dire grand chose quand on ne sait pas à quoi correspondent les termes ! Et on sait encore moins quels ingrédients éviter pour préserver la planète et sa santé… Alors on vous liste ici quelques ingrédients à éviter.

 

Quels sont les composants à éviter dans vos cosmétiques ?

Les sulfates

Il s’agit de tensioactifs nettoyants et moussants que l’on retrouve partout : gel douche, shampoing, dentifrice et même… dans le liquide vaisselle ! Le plus répandu et le plus agressif est le  sodium laureth sulfate, que nous avons bien sûr banni de nos listes d'ingrédients !  Très irritant, il sensibilise l’épiderme. 

Les termes que l’on retrouve le plus couramment sur les étiquettes de produits cosmétiques sont “ sodium lauryl sulfate” ou encore “ sodium laureth sulfate”.

 

Les silicones : un ingrédient à bannir

 

Les silicones sont fabriqués à partir de matières plastiques utilisées par les industriels pour leurs textures lisses et soyeuses. Après application d’un cosmétique contenant du silicone, vous aurez l’impression d’avoir une peau hydratée et des cheveux gainés, mais la réalité est tout autre : les silicones vont boucher  vos pores et recouvrir vos fibres capillaires sans jamais vraiment aller à la  source  du problème.

Ils sont facilement repérables sur les listes d’ingrédients car ils finissent en  “-cone”,  “-xane”  ou  “-conol”.

 

Halte aux huiles minérales

Dérivées du pétrole, les huiles minérales vont, comme les silicones, venir hydrater artificiellement la peau en créant un film imperméable sur la peau mais sans apporter de réels apports nutritionnels pour la peau. De plus, elles sont  toxiques  pour l’humain et pour l’environnement ; elles sont donc à bannir ! 

On les retrouve couramment sous les noms de  “Paraffinum Liquidum”,  “Petrolatum” ou encore  “Paraffin”.

 

Les parabènes : à fuir

Suspectés d’être des  perturbateurs endocriniens et cancérigènes, les parabens sont utilisés pour leur grande efficacité en tant que conservateurs. Hautement  allergisants, les parabens sont aussi très  irritants  pour la peau. 

Faciles à reconnaître dans les listes INCI, leurs noms se terminent tous par «  -paraben ». Attention cependant aux mentions trompeuses « sans paraben » que l’on voit souvent. En effet, cela cache très souvent la présence de conservateurs tout aussi toxique comme le «  méthylisothiazolinone»

 

Quels cosmétiques privilégier ?

 

On ne vous l’apprend pas, il est important de faire attention à ce que l’on met sur sa peau. Pour ce faire, on vous recommande vivement de privilégier des produits :

- Labellisés, comme par exemple avec le label EcoCert, Nature et progrès, Cosmebio… Ils garantissent des formulations sans ingrédients toxiques ainsi que des conditions de fabrication respectueuses de l’environnement.

- Naturels et bruts avec des huiles végétales, des hydrolats…

- Créés par des marques  transparentes, qui s’expriment clairement sur leurs compositions.

 

Pour choisir ses cosmétiques, il faut avant tout bien se renseigner 

On vous conseille avant tout d’être vigilant : attention aux mentions apposées sur les produits et qui peuvent être trompeuses comme “95% d’ingrédients naturels”. Et oui, les 5% restants peuvent très bien être des parabènes, des silicones ou d’autres composants toxiques !

 

En cas de doute sur les discours des marques, n’hésitez pas à  vérifier les composants de vos produits sur le site “La Vérité sur les cosmétiques”.

D’autre part, si vous utilisez des applications de notation, prenez du recul sur les notes qui ne sont pas toujours objectives.
De manière générale, on vous conseille de  fuir les listes INCI à rallonge : qui dit beaucoup d’ingrédients, dit potentiellement plus de chances de tomber sur des composants  néfastes  pour vous et la planète. Pensez aussi à bien regarder l’ordre des composants, comme on vous le disait en début d’article, les ingrédients sont listés par ordre de concentration. Cela vous donnera une idée de la concentration des actifs présents dans le produit.


x