-20% sur le 1er mois d'abonnement : ABO20       

Votre panier est vide

Le minimalisme : comment vivre sans superflu ?

16 août 2021

Le minimalisme : Comment vivre sans superflu ?

Vivre mieux avec moins : un principe qui parait simple mais qui, en pratique, ne l’est pas tant que ça ! Il nous arrive souvent de consommer et acheter compulsivement pour l’image que l’on souhaite renvoyer ou pour répondre à une envie soudaine et déraisonnable.

Alors, comment se séparer du superflu et vivre avec ce dont vous avez réellement besoin ? Voici quelques astuces pour reprendre le contrôle et apprécier ce qui vous est vraiment précieux.

 

Qu’est-ce que le minimalisme ?

De manière générale, le minimalisme se définit par une réduction de sa consommation et de se satisfaire des choses simples et vraiment nécessaires à notre bien-être. La société de consommation actuelle nous conditionne au culte de “l’Avoir” : on se concentre sur ce que l’on possède plutôt que ce que l’on est. Le minimalisme tend donc à se concentrer sur “l’Être” et la prise de conscience de sa consommation. 

De nombreux mouvements sont nés à partir de ces principes comme les “tiny houses”, de petites maisons écologiques allant de 8m² à 20m² et souvent mobiles, qui séduisent de plus en plus de personnes à la recherche de liberté et d’un retour aux choses simples.

Le 333 project est aussi un bon exemple de minimalisme : choisissez 33 vêtements (chaussures et accessoires compris), mettez tous les autres vêtements dans des cartons pendant 3 mois et échangez de carton à chaque début de saison !

On retrouve également les fameux 5R Refuser les choses dont on n’a pas besoin, Réduire nos possessions, Réparer plutôt que de racheter, Réutiliser en trouvant une autre fonction, Recycler ou composter ! 

Bref, chacun peut trouver sa propre technique pour réduire sa consommation. Et le tri peut aussi bien se faire dans vos objets que dans vos relations...

 

Le minimalisme matériel : désencombrer sa maison

Quand on entend le mot minimalisme on pense le plus souvent à vider son dressing ou ses placards, mais il y a beaucoup d’autres choses qui peuvent nous aider à revenir à l’essentiel. Pensez à vos meubles, votre décoration ou même vos ustensiles de cuisine !

Apprenez également à vous séparer sentimentalement des objets. Ils ne sont pas vivants, alors pourquoi garder ce bibelot que vous avez acheté dans une brocante il y a 10 ans et que vous n’utilisez pas ?

Plusieurs méthodes existent pour franchir ce pas : Konmari de Marie Kondo, Streamline de Francine Jay, Minimalist Game de Joshua Fields Millburn et Ryan Nicodemus… Notre préférée s’appelle la Packing Party : emballez toutes vos affaires, laissez-les ainsi pendant 3 mois, et débarrassez-vous de tout ce que vous n’aurez pas eu besoin de sortir. Radicale mais efficace !

 

Désencombrer votre maison vous permettra aussi de gagner du temps (rangement, ménage), et de libérer votre regard et votre conscience de pensées parasites !

 

Le minimalisme immatériel : faire du tri dans sa vie sociale

3 amies qui rigolent

 

On dit souvent qu’on est la moyenne de nos 5 amis les plus proches : les êtres humains sont des éponges émotionnelles et sont forcément influencés par leur entourage. Si quelqu’un de votre entourage est négatif ou triste, vous risquez de retransmettre vous aussi ces émotions et inversement si cette personne est très joviale !

 

Pour s’entourer des bonnes personnes, il faut donc prendre le temps d’identifier ses relations néfastes et se poser les bonnes questions : est-ce que je me sens bien en présence de cette personne ? Attention, se séparer d’une relation néfaste ne signifie pas que la personne en elle-même est néfaste et l’est pour d’autres personnes ! C’est surtout une question de ressenti personnel et de l’impact de cette relation sur votre vie.

Une des meilleures solutions reste toujours d’en discuter avec la personne en question, mais parfois il est aussi nécessaire de s’en éloigner. À vous de peser le pour et le contre !
Le tout est d’apprendre à construire des relations plus positives, qui vous tirent mutuellement vers le haut et vous aident à être le meilleur de vous-même.

Et si vous avez pris la décision de vous éloigner de quelques personnes, c’est aussi l’occasion d’en rencontrer de nouvelles. Osez vous inscrire à des activités que vous n’aviez jamais osées auparavant, partagez vos passions sur des groupes sur les réseaux sociaux ou dans vos associations locales, participez à des ateliers de création… Il existe beaucoup de solutions pour rencontrer des personnes qui partagent la même vision que vous !

 

Les bienfaits du minimalisme 

Finalement, le minimalisme touche à beaucoup d’aspects de notre vie quotidienne. Il ne suffit pas de vider son dressing et de donner ses vieux vêtements pour se sentir plus léger ! On sous-estime grandement l’impact de nos relations sur nos vies et on a plutôt tendance à faire un tri matériel sans penser à notre entourage. Et faire le ménage dans son entourage peut parfois être aussi efficace que d’appliquer les techniques de rangement de Marie Kondo 😉

Se débarrasser du superflu est un processus bien plus complexe que ce que l’on imagine, mais ça en vaut vraiment le détour. Revenir à l’essentiel c’est autant de bienfaits sur le corps que dans la tête ! Mais cela permet aussi d’en apprendre plus sur soi-même, de mieux profiter de ce que l’on a et de ce que l’on est, de prendre confiance en soi et de progressivement oser dire non à la société de surconsommation


x